Les bénéfices physiques à porter un corset.

Les corsets peuvent aider à stabiliser le corps, à éviter les blessures, à corriger les blessures du passé, à modifier la morphologie du corps et plus encore. Lisez ci-dessous pour tout connaître sur les bénéfices médicaux et physiques du corset, ou pour découvrir ses bénéfices mentaux et émotionnels.

Bénéfices physiques au port du corset :

Les notes en gras correspondent aux chapitres et aux histoires dans lesquelles vous pouvez lire des revues détaillées et honnêtes dans le livre officiel des Bénéfices du Corset, Solaced.

Les corsets peuvent aider à contrôler les douleurs du dos et à corriger la posture, peuvent aider les personnes souffrant encore de blessures passées (ayant subi des accidents de voitures, des fractures vertébrales ou des hernies discales par exemple) ou de déchirements (comme l’arthrose ou les maladies dégénératives des vertèbres par exemple).

Les corsets peuvent aider à stabiliser la courbure de la colonne vertébrale des patients atteints de scoliose, de cyphose et de lordose et les aider à soulager les douleurs et les tensions musculaires issues de cette courbure. Certains disent même que les corsets ont corrigé leur cambrure ! D’autres ont fait l’expérience de corsets au design correctif qui les ont aidés à arrêter la progression de leur courbure ou même à la diminuer avec le temps.

Les corsets peuvent dissimuler les asymétries et aider à éviter les tensions ou les blessures associées aux asymétries du squelette (PFFD et autres malformations de naissance), ainsi que les asymétries musculaires (après des AVC unilatéraux ou à la suite d’une ablation musculaire chirurgicale asymétrique).

La correction de la posture aide également à éviter d’autres problèmes du squelette. Une porteuse s’est trouvée soulagée de sa fasciite plantaire grâce à son corset parce que ce dernier a favorisé la redistribution de son poids de manière égale entre ses deux pieds. J’ai constaté que mes genoux ne subissaient plus de pression considérable depuis que je porte des corsets (nous avons de mauvais genoux dans la famille), parce qu’ils ont modifié la façon dont je me tiens et je m’assois, et qu’ils m’encouragent à garder mes hanches à niveau. Deux autres personnes affirment que leur corset a corrigé leurs pieds tournés (rotation interne ou externe du pied) et les a aidées à marcher correctement.

Les corsets peuvent aider à détendre les points d’activation et soulager voire éviter les douleurs musculaires, la fatigue et les tensions dues aux maladies auto-immunes (comme la fibromyalgie, la fatigue chronique, le lupus, etc.) et aux blessures (comme la dystrophie post-traumatique par exemple).

Les corsets, en particuliers les corsets overbust, soutiennent la poitrine. Pour celle qui possèdent des seins très lourds, cela peut aider à alléger les douleurs dorsales et la tension cervicale, diminuer les maux de tête (voir ci-dessous) et aider à éviter le syndrome de la traversée thoraco-brachiale neurogénique (inflammation du nerf brachial du plexus, souvent causé ou exacerbé par le poids de la poitrine).

Les corsets sont également connus pour diminuer l’intensité des céphalées ou des migraines et avec le temps, quelques porteurs ont également remarqué que le corset a complètement mis fin à leurs maux de tête puisqu’une posture correcte peut ôter la tension du cou et des épaules. Par ailleurs, en diminuant potentiellement l’hyperlordose dans la colonne lombaire, un corset correctement ajusté peut agir en tant qu’unité de traction orthopédique pour éviter à la moelle épinière d’être pincée ou étirée (et ainsi éviter ou aider à l’amélioration de problèmes nerveux).

Les corsets sont utilisés en tant que soutiens lombaires pour éviter les blessures dorsales potentielles et apporter du support pendant le travail, par exemple dans le cas d’un port de charges lourdes par exemple, de tâches répétées, d’heures passées debout ou devant un ordinateur. Les corsets sont réputés pour apporter de l’aide aux artisans comme les plombiers ou les mécaniciens, les agents de magasins qui soulèvent des charges ou restent debout pendant des heures, ainsi que les travailleurs de la santé qui doivent soulever des patients, etc.

Les personnes souffrant d’hypermobilité ou de troubles du tissu conjonctif comme le syndrome d’Ehlers-Danlos (H) font parfois l’expérience de blessures dues à la faiblesse et à l’hyperextension de leurs articulations et ils peuvent aussi souffrir de douleurs chroniques. Porter un corset a aidé certaines de ces personnes en renforçant le torse et en évitant les mouvements spontanés qui mènent à des torsions, des dislocations ou à d’autres blessures.

Pour les personnes souffrant d’hypotension chronique ou du syndrome de tachycardie posturale, dans lequel le cœur bat très fort tandis que la tension artérielle n’est pas stabilisée lors du passage de la position assise à la position debout, les corsets peuvent intervenir pour augmenter et stabiliser la tension artérielle, en lui évitant de diminuer trop rapidement ou de façon trop erratique. La compression du torse s’accompagne habituellement de bas de contention et d’autres accessoires. Veuillez consulter un médecin avant de gérer votre tension artérielle avec un corset.

Pour les personnes subissant un trouble du traitement sensoriel ou d’autres pathologies neurologiques/sensorielles, où elles sont incapables de ne pas prêter attention ou de laisser passer les touchers légers ou d’autres sensations, un corset fournit une pression ferme et égale répartie autour du torse et aide à « ne pas écouter » les sensations. Les couches épaisses d’un corset forment également une barrière contre la sensation légère et fluctuante d’une chemise ou contre les personnes environnantes, évitant ainsi une surcharge sensorielle.

Les corsets sont parfois utilisés par les chanteurs et les orateurs en tant que soutien diaphragmatique. Ils fournissent une résistance contre laquelle le diaphragme peut s’appuyer, ce qui peut aider le chanteur à atteindre des notes plus aigües ou plus puissantes. Quelques chanteurs d’opéra trouvent également utiles de répéter en corset, puisque leur performance exige souvent qu’ils en portent.

Deux lecteurs ont également mentionné que le port d’un corset a aussi aidé à améliorer leur asthme. La partie supérieure des poumons et des bronches peut ne pas être entièrement ouverte ou être utilisée avec une très mauvaise posture, et la correction de cette dernière grâce au corset peut aider à ouvrir la poitrine, à détendre la trachée et permettre de cette façon une respiration plus aisée. *Si vous souffrez d’asthme, veuillez consulter votre médecin avant d’essayer un corset car tout le monde ne rencontre pas les mêmes expériences.

Les corsets peuvent également aider à protéger les organes pendant une chevauchée ou un déplacement à moto, agissant de la même manière qu’une ceinture lombaire pour éviter les ecchymoses des organes rétropéritonéaux. Les corsets peuvent aussi être utilisés pour aider à l’équilibre et à la communication tout en montant à cheval.

Les corsets fournissent une protection réelle en tant qu’armure pour quelques individus chanceux, depuis des accidents de motos jusqu’au fait d’être blessé par balle, couteau, poing ou pied. Un médecin urgentiste a posé la question « pourquoi est-ce que les pilotes NASCAR ne portent pas ces trucs ? » *Note : il n’est pas recommandé d’utiliser un corset comme gilet pare-balles ou en tant que protection. Ces événements sont fortuits.

Les corsets sont utiles pour diminuer les crampes menstruelles pour les femmes. De nombreuses femmes soulagent temporairement leur dysménorrhée en s’allongeant en position fœtale, ce qui exerce une pression sur les organes péritonéaux et diminue un peu les douloureuses contractions utérines. Les corsets peuvent imiter cette position en exerçant une pression sur les mêmes organes, et en réduisant les contractions utérines (et par là les crampes) pendant la posture debout.

Les corsets peuvent éviter certains types de hernies abdominales en exerçant une pression externe sur l’abdomen, ou peuvent agir comme une gaine pour éviter aux hernies préexistantes d’empirer tandis que le porteur patiente pour une intervention chirurgicale. Note : les corsets ne peuvent aider que des types spécifiques de hernies abdominales et les résultats peuvent varier. Un mauvais usage du corset peut engendrer une aggravation de la hernie dans le cas de hernies hiatales/inguinales/fémorales. *Consultez toujours votre médecin avant d’essayer un corset pour n’importe quelle raison.

Si la paroi abdominale a déjà subi une blessure profonde (par un accident automobile, une chirurgie ou une procédure comme l’iléostomie, etc.) et que les muscles ne sont pas capables de récupérer correctement, les corsets peuvent fournir une source de protection et peuvent aider à augmenter la pression intra-abdominale pour éviter aux muscles de s’effondrer.

Les corsets peuvent parfois aider à corriger le diastasis rectal, la séparation des muscles abdominaux dont quelques femmes font l’expérience pendant leur dernier trimestre de grossesse, si le corset est utilisé postpartum pour maintenir ensemble les muscles et leur éviter une séparation plus importante tandis qu’ils guérissent à nouveau ensemble. *Une nouvelle fois, veuillez consulter votre gynécologue pour voir si le port d’un vêtement compressif est approprié pour vous après la naissance de votre enfant.

Pour celles et ceux qui souffrent de problèmes ligamenteux qui peuvent affecter la position de l’estomac et du foie ou pour celles et ceux qui ont subi une importante opération chirurgicale ayant mené au déplacement de leurs organes, un corset bien ajusté peut relever et soutenir ces organes et leur éviter de « flotter » ou au foie de tomber (hépaptose). Lire mon interview avec Kitty.

Les corsets peuvent être utilisés comme aides dans un processus de perte de poids, en agissant comme une bande gastrique externe ne permettant pas l’expansion de l’estomac et aidant ainsi à contrôler l’appétit et à diminuer les portions de nourriture. Porter un corset peut également aider la personne à se voir comme une personne plus petite, plantant ainsi la graine de la croyance mentale qu’une perte de poids est réalisable et agissant en tant que puissant levier de motivation pour ces porteurs pour améliorer leur alimentation et leur santé.

Les corsets peuvent donner aux femmes une forme de sablier qu’elles peuvent ne jamais pouvoir obtenir de façon naturelle (grâce à un régime et à l’exercice). Les substances comme les stéroïdes ou les maladies comme les anomalies de la thyroïde, ou le syndrome des ovaires polykystiques peuvent rendre la perte de poids presque impossible pour certaines. A l’autre bout du spectre, quelques patientes souffrant d’hyperthyroïdisme, de problèmes pituitaires, de métabolismes extrêmement rapides ou de fonte musculaire peuvent trouver difficile ou impossible de prendre du poids. Cependant l’usage du corset rend possible pour les femmes dans ces deux situations de faire temporairement l’expérience d’une forme de sablier même si l’expression actuelle de leurs gènes ou leur santé ne le leur permet pas.

Voir le chapitre 12 : Body positivity.

Un corset peut modifier l’apparence du porteur de façon semi-permanente par les changements qu’il occasionne au niveau des muscles et de la morphologie adipeuse. De nombreuses athlètes utilisent les corsets pour réduire leur tour de taille. Les bodybuildeuses ont utilisé des corsets pour diminuer leur taille et ainsi obtenir un avantage concurrentiel dans les compétitions de fitness. Les ex-nageuses professionnelles ont également utilisé des corsets après leurs carrières pour aider à inverser l’effet de la corpulence thoracique des nageurs et retrouver le torse plus étroit qu’elles possédaient avant de nager.

Il est même possible que la compression d’un corset puisse inverser les dégâts causés par le port de jeans trop étroits ou de soutiens-gorges inadaptés, en fournissant une pression douce et constante sur les zones où des creux permanents se sont établis dans le dos ou les hanches, et en fournissant une barrière pour éviter aux vêtements extérieurs de creuser plus profondément ces mêmes zones. Même si la migration mineure de zones graisseuses est controversée (en particulier dans le contexte des tissus mammaires), quelques porteurs de corsets ont constaté des résultats remarquables même en ne portant pas de corset.

Les corsets sont utilisés pour reformer et féminiser les apparences de personnes transgenres ou genderfluid : en rendant souvent les cages thoraciques plus étroites, en élevant la hauteur apparente du tour de taille et en regonflant les hanches par contraste. Ces modifications peuvent contribuer à la lutte contre toute dysphorie dont ces personnes peuvent souffrir, en créant une apparence qu’elles peuvent considérer comme plus désirable ou à laquelle elles peuvent plus facilement s’identifier.

Les corsets sont également portés par des hommes ayant besoin d’un soutien dorsal, comme vêtement personnalisé pouvant les aider à maintenir un physique masculin, afin de ne pas avoir à s’inquiéter de la création d’un effet féminisant par inadvertance. Des corsets spéciaux personnalisés peuvent également être utilisés par les hommes transgenres pour modifier leur apparence vers une figure plus typiquement masculine.

Pour celles et ceux souffrant de problèmes de constipation ou de mouvements intestinaux lents, la pression due au port du corset peut parfois stimuler les intestins et peut permettre une légère augmentation du péristaltisme immédiatement après avoir enlevé le corset, ce qui rend plus aisés les mouvements intestinaux. Pour celles et ceux ayant des problèmes de diarrhée ou de mouvements intestinaux trop rapides, le port très ajusté d’un corset peut parfois ralentir le péristaltisme, en allongeant possiblement la période entre les mouvements intestinaux * Cela ne fonctionne pas de la même façon pour tout le monde : si vous souffrez déjà de douleurs abdominales, de gonflements ou d’irrégularités, veuillez consulter votre médecin avant d’essayer de porter un corset.

La compression douce des corsets peut aussi parfois soulager les crampes associées aux trouble gastrointestinaux. Bien que hautement contesté, quatre rédacteurs de Solaced ont constaté un soulagement de leurs douleurs gastriques/abdominales causées par des coliques ulcératives, le syndrome du côlon irritable, la fibromyalgie ou des causes idiopathiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *